Cuisine sud-américaine, des saveurs uniques

Cuisine sud-américaine, des saveurs uniques

Savoureuse, variée et originale, la cuisine sud-américaine est une cuisine traditionnelle issue du Pérou, du Brésil, du Venezuela, de l’Argentine ou encore du Chili. Véritable invitation au voyage, elle enivre les papilles de ses couleurs et de ses saveurs. Aux fortes traditions locales mais aussi métissée, elle propose aussi bien des recettes simples et faciles d’exécution que des plats et des desserts plus élaborés et chics.

Mazamorra morada, arroz tapado, feijoada, bolinhos de bacalhau, alfajores ou ceviche sauront séduire vos convives lors d’une prochaine soirée entre amis. Rien de tel que la cuisine sud-américaine pour assurer une ambiance conviviale et chaleureuse.

Certains plats emblématiques sont éloquents, reflètent les traits des deux cultures dont cette gastronomie est issue – d’un côté l’Ibérique et de l’autre un bouquet de traditions locales de chaque pays d’Amérique du Sud. Prenons les Moros y Cristianos ou Congri cubains, un classique que l’on retrouve au Nicaragua et au Costa-Rica sous le nom de Gallo pinto et encore de Pabellon criollo au Venezuela et de Rice and beans à Belize. Il est composé de haricots noirs et de riz blanc servis à parts égales mais séparées dans l’assiette. Celui qui les mange les mélange : il « métisse » ainsi moros, les Maures venus de l’ouest du Maghreb et les Cristianos, chrétiens blancs venus d’Espagne et du Portugal. Voilà qui donne du sens et exprime un esprit d’ouverture. Cette cuisine est fondée sur une poignée de produits faciles à préparer ou à transformer et dont la vocation roborative rappelle le travail paysan. Elle est humble ; pas pauvre. Son ingénue simplicité la rend touchante. Elle n’est pas figée, plus nutritive qu’inventive ; jamais « light ». Les produits essentiels avec lesquels elle jongle peu parlent d’eux-mêmes : ainsi du maïs, de la patate douce, présents dans de nombreux plats mexicains – pays dont les traditions culinaires dominent le continent.

 

Histoire de la cuisine Sud-américaine

Depuis sa découverte au 16ème siècle par les européens, l’Amérique du sud est une terre de métissage à l’histoire tumultueuse. Des hauts plateaux de Bolivie jusqu’aux rivages brésiliens en passant par les desserts chiliens, l’Amérique du sud est une véritable mosaïque climatique. Ces nombreux contrastes poussent les habitants de ces régions à adapter leur alimentation. L’obligation d’utiliser des produits qui parviennent à pousser dans des conditions parfois difficiles incite les habitants à faire preuve d’imagination pour inventer et réinventer leurs plats au quotidien. C’est pourquoi il est rare de retrouver le même plat d’un pays à l’autre.

On retrouve le gout du mélange jusque dans les assiettes de ces peuples dont les ancêtres amérindiens représentent plus de 40 000 ans de tradition. La générosité des quantités est toujours au rendez-vous tout comme la variété des produits et la convivialité des ambiances. L’influence des cuisines européennes dans la continuité des sanguinaires empires coloniaux est palpable. On retrouve notamment des notes de gastronomie portugaise mais aussi espagnole et même française.

En matière d’ingrédients on retrouve régulièrement à la base des préparations des féculents comme du mais, du quinoa et des pommes de terre. En termes de légumes, ce sont les piments, les haricots et les tomates qui ont le vent en poupe. Le poisson et les diverses ressources issues de la mer sont également présentes dans de nombreux plats. Pour ce qui est de la viande, celle-ci est une véritable religion en Argentine et au Chili, on la déguste lors de barbecue géant nommés « Pasado ». Les boissons et notamment certains alcools comme la Caipirinha brésilienne ou le vin argentin ont acquis une renommée internationale. Vous savez à présent vers quelle destination vous dirigez pour les prochaines vacances..

 

Recettes d’entrées sud-américaines

La recette la plus connue et répandue dans le monde est le guacamole. Il est devenu un de nos incontournables en Europe pour l’apéritif ou l’entrée. Il représente la convivialité car on peut le partager, chacun y plonge ses chips de maïs ou tortillas. On le trouve tout prêt dans le commerce mais il est hautement meilleur fait maison et c’est un vrai jeu d’enfant à réaliser. Il suffit d’écraser des avocats bien mûrs avec du sel et du poivre puis on les agrémente d’un hachis de tomates et oignons crus mais aussi de coriandre fraîche. Autre grand classique sud-américain que l’on peut déguster en début de repas, les célèbres empanadas. Ces petits chaussons de pâte typiques de l’Argentine et du Chili sont farcies de diverses façons : viande hachée, poulet émincé, oeufs durs, olives… Chaque région et chaque famille a sa propre recette. Enfin, si vous avez envie de fraîcheur, vous devez absolument tester le ceviche. Issu principalement du Mexique et du Pérou, il se compose de poisson cru ou coquillages marinés avec du citron vert, des oignons, du piment et de la coriandre. On peut y ajouter du maïs, de la patate douce ou encore du manioc selon les régions.

 

Recettes de plats d’Amérique du sud

L’Amérique latine est riche de recettes de street food que l’on trouve à chaque coin de rue dans des petites échoppes ou stands improvisés. Au Mexique, on déguste principalement des galettes de maïs garnies de farce à la viande ou à la volaille avec des légumes de type poivrons et oignons. Il y a les tacos, les burritos ou encore les incontournables fajitas. Au Chili, on déguste des sortes de hot dog appelés completos, agrémentés le plus souvent de guacamole en plus des saucisses, mayonnaise et ketchup traditionnels. Pour les grandes fêtes, il y a aussi des spécialités locales qui fleurent bon la convivialité et l’authenticité. On peut citer la feijoada brésilienne, un ragoût à base de haricots noirs et de divers morceaux de porc. Au Mexique, il y a le chili con carne à base de viande émincée de bœuf, haricots rouges et sauce pimentée à la tomate ou encore le mole qui est une sauce pimentée au chocolat destinée à accompagner viande, volaille et bien d’autres préparations. Le Chili et l’Argentine sont célèbres pour leurs grillades de viande d’excellente qualité que l’on déguste avec la sauce chimichurri aux herbes et au piment.

Les plats et boissons typiques du Pérou

La cuisine péruvienne est très riche. Et pour cause, le pays bénificie d’un écosystème très dense entre mer, montagne et jungle. On peut donc y retrouver des fruits de climat tempéré et des fruits tropicaux, mais également du bœuf, beaucoup de poissons et de nombreuses variétés de piments. On n’oubliera pas non plus les stars du pays que sont le quinoa, aujourd’hui très en vogue en France, et la pomme de terre.

Le mets le plus populaire et le plus exporté du Pérou n’est autre que le Ceviche. Ce plat léger et très frais est élaboré à base de poisson cru mariné dans le citron vert et le piment, généralement servi avec des patates douces, des racines de yucca ou encore du maïs grillé. FineDiningLovers vous en a même livré les secrets et soufflé une délicieuse recette à tester à la maison.

Autre plat emblématique du pays : le Aji de gallina, un émincé de poulet en sauce au piment doux, servi avec des pommes de terre et du riz. Attention, ce plat peut donner quelques suées si vous n’êtes pas habitué aux épicés !

Les Péruviens raffolent également de l’Anticuchos, des brochettes de cœur de bœuf mariné et cuit au grill, du Shambar, une soupe à la viande de porc, ou encore le Tacu-tacu, un plat très basique composé de haricots blancs, riz et oignons cuisinés comme une omelette.

 

Recettes de desserts sud-américains

Le lait est à la base de la plupart des pâtisseries sud-américaines. La recette de douceur la plus emblématique de l’Amérique du Sud est le dulce de leche, l’équivalent de notre confiture de lait française. On en trouve partout en Argentine et au Chili notamment mais aussi dans d’autres pays comme le Pérou, le Vénézuela et la Colombie. Le lait est tout simplement cuit lentement avec du sucre pour obtenir une confiture ambrée au bon goût de caramel. On l’utilise alors pour garnir tous types de pâtisseries, gâteaux au chocolat ou petits biscuits comme les alfajores. Autre spécialité incontournable de l’Amérique latine, le gâteau appelé tres leches est un vrai délice. Son nom vient du fait que l’on utilise 3 types de lait pour le réaliser : le lait frais, lait concentré sucré et lait concentré non sucré. Tous trois sont réunis en un sirop qui vient imbiber généreusement un biscuit de type génoise. Ce dernier est alors recouvert d’une crème fouettée sucrée pour un résultat très gourmand. Dans certaines régions sud-américaines proches de la forêt, on fabrique des confiseries avec ce que la nature nous donne. A Cuba par exemple, on associe le sucre de canne à la noix de coco cuits lentement ensemble pour un résultat caramélisé irrésistiblement gourmand.

 

Xavier